L'actu de Terres Inovia Charançons de la tige du colza : quelle conduite tenir ?

Terre-net Média

Déjà signalées dans le sud-ouest depuis début février, les premières captures de charançons de la tige du colza viennent également d'être observées en Bourgogne-Franche-Comté. Terres Inovia recommande alors de sortir les cuvettes jaunes et de consulter le BSV pour savoir si le vol a débuté sur vos parcelles.

Charançon de la tige du colzaAttention à ne pas confondre charançon de la tige du colza et charançon de la tige du chou. (©Laurent Jung/Terres Inovia)

Considéré comme l’un des ravageurs les plus nuisibles du colza, les dégâts causés par le charançon de la tige du colza (déformation puis éclatement des tiges) sont variables selon les situations, et peuvent conduire à des pertes de rendement importantes. Afin de pouvoir capter les premières arrivées des charançons de la tige du colza, Terres Inovia conseille de placer la cuvette jaune au-dessus de la végétation. Quelques gouttes de mouillant permettront de retenir les insectes attirés par la couleur jaune du piège. Pensez à maintenir propre le piège dans chaque parcelle et remplacez l'eau régulièrement.

Attention : le nombre de captures de charançons ne reflète pas l’intensité de l’infestation mais seulement l’arrivée du ravageur. Il est donc important de consulter régulièrement le BSV colza qui vous permettra d’évaluer le risque dans votre secteur.

Charançon de la tige du colza ou charançon de la tige du chou ?
Ces deux insectes arrivent presque en même temps dans les parcelles mais ne présentent pas la même nuisibilité. Ainsi, traiter le charançon de la tige du chou est inutile !
> Plus d'infos pour reconnaître ces deux ravageurs.

Ne pas se précipiter

La lutte vise les adultes. En cas de captures précoces courant février, si le colza est encore au repos végétatif, il faut différer l’intervention pour se rapprocher du début d’élongation. Le risque potentiel pour la plante débute à l'apparition des premiers entre-noeuds (passage de C1 à C2). La situation est à surveiller. Mais à ce jour, il n'y a pas lieu de se précipiter pour intervenir vu le faible nombre de pièges avec captures et les conditions météo défavorables aux interventions (pluies et vent).

Les pyréthrinoïdes efficaces sur le charançon de la tige du colza

Les pyréthrinoïdes sont les références pour lutter contre le charançon de la tige du colza. Daskor 440 (Patton M) qui associe au chlorpyriphos-méthyl un pyréthrinoïde (cyperméthrine) est plus efficace que le chlorpyriphos-méthyl seul (Reldan 2M). Parmi les pyréthrinoïdes, choisir les pyréthrinoïdes en « ine » comme deltaméthrine, lambda-cyhalothrine, cyperméthrine… Les solutions à base de tau-fluvalinate sont moins efficaces sur charançon de la tige du colza. Et les solutions à base d’étofenprox et esfenvalérate sont en cours de réévaluation dans les essais Terres Inovia.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous