L'actu de Terres Inovia Quelle gestion des pois adopter suite aux conditions humides ?

Terre-net Média

Avec les fortes pluviométries de février et début mars, de nombreuses parcelles sont engorgées et peu praticables, favorisant les risques d’ascochytose précoces sur pois d’hiver et retardant les chantiers de semis en pois de printemps.

Symptômes d’ascochytose liés à A. pinodes (gauche) et A. pisi (droite)Symptômes d’ascochytose liés à A. pinodes (gauche) et A. pisi (droite). (©Terres Inovia)

Les hivers humides et chauds sont propices au développement précoce de l’ascochytose, apparaissant bien avant la floraison sur pois d'hiver. Plusieurs pathogènes sont responsables de la maladie et peuvent occasionner des symptômes divers. Ascochyta pinodes, le plus courant, provoque l’apparition de taches brunes sur les feuilles, évoluant en nécroses avec le temps. Les symptômes apparaissent généralement en bas de la plante et évoluent avec le temps sur les étages supérieurs par effet de « splashing » grâce à la pluie. Ascochyta pisi, moins fréquent, se reconnait par des brûlures blanches avec présence de pycnides au centre, apparaissant sur l’ensemble des organes de la plante.

En cas de symptômes précoces sur pois d’hiver, utiliser du chlorothalonil

La réglementation autorise le chlorothalonil jusqu’au 20 mai 2020. En conséquence, il est conseillé d’utiliser les derniers stocks du produit sur l’ascochytose en cas de symptômes avérés. Une application de 1 000 g/ha est conseillée.

Pour ceux n’ayant pas cette solution en stock, une application d’azoxystrobine à 200 g/ha sera aussi efficace. Une seconde intervention fongicide sera nécessaire à floraison, pilier de la protection fongique.

Semer son pois de printemps jusqu’à fin mars, en conditions ressuyées

Le pois de printemps peut se semer jusqu’à fin mars sans craindre des pertes de potentiel significatives. Il est recommandé de ne pas se précipiter et de bien attendre que les sols soient ressuyés. La qualité d’implantation est primordiale dans la mise en place des nodosités, la vitesse de levée et l’expression du potentiel de la culture.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous