L'actu de Terres Inovia
Quelle stratégie pour lutter contre les larves d'altises ?

Avant toute intervention, Terres Inovia préconise l'évaluation du risque "larves d'altise" à la parcelle. (©Terre-net Média)
Avant toute intervention, Terres Inovia préconise l'évaluation du risque "larves d'altise" à la parcelle. (©Terre-net Média)

Face au risque "larves d'altise" sur colza, on distingue plusieurs situations selon les résistances présentes et l'AMM dérogatoire de Minecto Gold. Dans les départements en rouge sur la carte, la résistance forte S KDR est généralisée et les pyréthrinoïdes seront totalement inefficaces. Ces départements sont dans la zone de dérogation du Minecto Gold qui est l’insecticide à utiliser courant novembre à partir du stade 6 feuilles si une application s’avère nécessaire.

Mais ce n’est pas le seul levier. L’impasse, raisonnée via le comptage du nombre de larve et l’OAD « colza risques larves de grosse altise », reste le premier levier de la limitation de la pression de sélection. En parallèle, les monitoring résistance se poursuivent.

Carte résistance
(©Terres Inovia)
 

Secteur résistance super KDR 21 89
(©Terres Inovia)

Dans les départements en hachuré, au moins un cas de résistance forte S KDR a été identifié. Si ce département est hors de la zone de dérogation comme par exemple la Somme, nous considérons que le risque d’extension de la résistance est plus faible que dans les départements de la zone de dérogation. Les pyréthrinoïdes seront efficaces (figure ci-dessous) et il reste préférable de choisir une solution à base de lambda-cyhalothrine ; Minecto Gold n’est pas plus efficace aujourd’hui dans cette situation.

Minecto Gold Karate Zeon 17 80
(©Terres Inovia)

Si le département hachuré est dans la zone de dérogation de Minecto Gold et à proximité des départements où la résistance forte est généralisée, le risque de résistance est plus élevé : utiliser s’il est disponible Minecto Gold pour rendre plus durable la sensibilité aux pyréthrinoïdes (alternance des substances actives), sinon un pyréthrinoïde en privilégiant une lambda-cyhalothrine sera également efficace.

Nos essais montrent qu’en l’absence de résistance forte SKDR (en orange sur la carte et en hachuré), la lambda-cyhalothrine (Karaté Zéon dans nos essais) est le pyréthrinoïde le plus efficace, supérieur à la cyperméthrine. La deltalméthrine (Decis Protech dans nos essais) est intermédiaire (figure ci-dessous). Les pyréthrinoïdes particuliers taufluvalinate et esfenvalérate sont en retrait.

Comparaison
(©Terres Inovia)

Inscription à notre newsletter
a lire également

Déja 4 réactions