Chicago hebdo Maïs et soja plient avec la météo et les ventes américaines

AFP

Les cours du maïs et du soja cotés à Chicago ont été affaiblis cette semaine par des ventes américaines décevantes et la perspective d'une amélioration des conditions météorologiques en pleine période de moissons, tandis que le blé a reculé moins fortement.

Récolte maïs grainD'après les prévisions météorologiques, le temps devrait s'améliorer dans les prochains jours et permettre aux récoltes de maïs et de soja de reprendre dans leurs zones de production. (©Terre-net Média) « Bien que les prévisions de 6 à 10 jours fassent état de précipitations supérieures à la normale dans la "Corn Belt" (la principale zone de production du maïs aux États-Unis), le temps s'améliore dans les prévisions pour les 5 à 7 prochains jours », ont observé les analystes de CHS Hedging. Du côté du soja, « les cultures touchées par de fortes pluies et même de la neige sont en train de sécher suffisamment pour permettre aux récoltes de reprendre », ont affirmé les mêmes analystes. D'autant que « les prévisions météorologiques montrent un ciel dégagé pour les dix prochains jours » sur les zones de production du soja, a noté Dewey Strickler de Watch Market Advisors. Cette embellie permettra aux fermiers de rattraper un peu leur retard, notifié dans le dernier rapport hebdomadaire du ministère américain de l'agriculture (USDA) sur l'avancée des récoltes, publié lundi.

Les cours du soja et du maïs ont également souffert cette semaine de ventes hebdomadaires américaines décevantes à l'étranger. Elles ont été moitié moins importantes que l'estimation la plus basse des analystes, d'après un rapport de l'USDA jeudi. Le blé a quant à lui un peu moins déçu les investisseurs avec des ventes à 476 000 tonnes, au milieu de la fourchette d'estimation. « Bien que la production australienne et autour de la mer Noire soient en baisse de 3,5 millions de tonnes par rapport au mois dernier, cela ne s'est pas encore traduit par une hausse des exportations américaines », a observé Dewey Strickler. Les semis de blé d'hiver aux États-Unis avancent par ailleurs au rythme des attentes des analystes et ont été effectués à 65 % d'après l'USDA.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé vendredi à 3,6700 dollars contre 3,7375 dollars vendredi dernier (- 1,81 %). Le boisseau de blé pour décembre a clôturé à 5,1475 dollars contre 5,1725 dollars il y a une semaine (- 0,48 %). Le boisseau de soja pour novembre, également le contrat le plus échangé, a fini à 8,5675 dollars contre 8,6750 dollars une semaine auparavant (- 1,24 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous