[L'info marché du jour] Récoltes 2021/22 Selon l'USDA : hausse partout en blé, baisse en maïs au Brésil

Terre-net Média

Dans son rapport Wasde du jeudi 10 juin, le ministère américain de l'agriculture a augmenté ses perspectives de production de blé pour 2021/22 dans le monde, aux États-Unis, en Europe et en Russie. En maïs, s'il a conservé les mêmes estimations US, il a réduit celles pour le Brésil.

recoltes de ble et mais794,4 Mt de blé seraient récoltées au niveau mondial en 2021/22. En maïs, les États-Unis engrangeraient 381 Mt. (©Terre-net Média // Pixabay)

La production de blé mondiale avait déjà atteint un record en 2020/21. Selon le ministère américain de l'agriculture, elle pourrait encore le dépasser de 19 Mt cette campagne ! L'organisme table en effet sur 794,4 Mt collectées, soit 5,5 Mt de plus que ses précédentes estimations. Ainsi, malgré une hausse des consommations, fourragères en particulier, les stocks mondiaux de fin de campagne de la céréale ont été revus à la hausse à 297 Mt (+ 1,8 Mt). Aux USA, 51,66 Mt seraient mises dans les silos, en progression également. 

Lire aussi l'info marché du jour d'hier : + 500 kt de blé en Russie en 2021, vers 27,8 Mt en Australie  ?

«  La récolte de blé européenne a, elle aussi, été grossie de 3,5 Mt, à 137,5 Mt, contre 126 Mt l’an dernier, poursuit Marius Garrigue sur Terre-net. Et la moisson russe de 1 Mt à 86 Mt, bien au-dessus des attentes du marché. » Stratégie Grains a de son côté augmenté ses prévisions de collecte en Europe, mais de 1,5 Mt à 131,1 Mt, comparé à 119,4 Mt l’année passée, avec néanmoins un « objectif d’export relevé de 27 à 28,6 Mt ».

+ 19 Mt de blé cette année dans le monde !

À noter, d'après l'AFP : le rapport Wasde voit l'UE exporter 10 % de blé de plus qu'il y a un an − 33 Mt − ce qui est « totalement réalisable » selon Gautier Le Molgat, analyse du cabinet Agritel, qui juge en revanche « optimiste » le maintien à 40 Mt de la projection d'exportation pour la Russie, compte tenu des taxes à l'export mises en place par Moscou.

Maïs : la plus faible production au Brésil depuis 2017

En maïs, si l'USDA continue d'envisager 381 Mt récoltées aux États-Unis (+ 20 Mt par rapport à 2020/21), près du niveau historique de 2016 (385 Mt), la reprise des fabrications d’éthanol l'a conduit à diminuer de 3,8 Mt le stock de fin de campagne US pour 2020/21, à 28,1 Mt. En outre, les importations chinoises sont attendues au même niveau que cette année : 26 Mt. Le département américain de l'agriculture estime, par ailleurs, que le Brésil pourrait produire 3,5 Mt de moins que prévu. Cette projection à 98,5 Mt, si elle se vérifie, représenterait le « plus faible » résultat depuis 2017 !

Mais une collecte proche du niveau historique aux US !

Toutefois, « ce chiffre apparaît toujours trop élevé selon nos analystes », fait remarquer Agritel. Le Conab, lui, a « coupé de près de 10 Mt ses anticipations, à 96,4 Mt seulement », ajoute Marius Garrigue. En revanche, « la Bourse de commerce de Buenos Aires révise à la hausse son estimation de production de maïs en Argentine à 48 Mt contre 46 affichés auparavant », complète Agritel.

Conséquence : le cours de la céréale est remonté hier soir et a permis au blé de « rester proche de l’équilibre, malgré un rapport USDA baissier ». Gautier Le Molgat estime, auprès de l'AFP, que ce dernier n'est pas de nature à faire baisser les prix du blé. « On a besoin de chiffres records de production parce qu'on a vraiment creusé nos stocks », a-t-il commenté.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr

Suivez et commentez aussi les infos de notre expert des marchés sur le Market Live de Terre-net


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous