[L'actu de Terres Inovia] Colza Altises d'hiver, contrôler vos parcelles maintenant

Terre-net Média

Face aux fortes variations de températures et à un ensoleillement très présent ces prochains jours, les vols d'altises d'hiver pourraient bien être importants. La part de parcelles encore sous le seuil de nuisibilité des altises est grande, compte-tenu des conditions climatiques sèches.

Altise d'hiver Terres Inovia préconise une surveillance accrue des parcelles face au risque altises d'hiver. (©Laurent Jung/Terres Inovia) L a variation sensible des conditions météo  (baisse puis hausse des T° max en deçà puis au-delà du seuil de 20°C) et les journées ensoleillées annoncées risque de stimuler des vols importants d’altises d’hiver dans de nombreux secteurs à colza. Les stades sont très hétérogènes, de même que la cinétique de développement. Il reste encore beaucoup de parcelles sous la menace (stade < B4), compte tenu des conditions préalablement trop sèches pour faire lever les colzas.

Quel est le risque encouru pour la culture ?

De la levée à 3 feuilles, les insectes grignotent les jeunes plantules et peuvent provoquer perte de vigueur et retard de développement de la culture voire disparition de plantules dans les cas extrêmes.

La nuisibilité augmente d’autant plus que le rapport de force « vigueur du colza / prélèvements foliaires » est défavorable à la culture. Le seuil de dommage réel est atteint à partir de 25 % de « grignotement » des cotylédons et premières feuilles. Plus les dégâts arrivent tôt (sur cotylédon notamment), plus les préjudices s’accroissent.

Dégâts d'altises : moins de 25 % de la surface foliaire Dégâts d'altises : plus de 25 % de la surface foliaire
Moins de 25 % de la surface foliaire détruite Plus de 25 % de la surface foliaire détruite

Quelle tactique adopter en cas d’arrivée des insectes ?

Les captures dans les cuvettes jaunes (position enterrée) servent à détecter l’arrivée puis l’activité des altises d’hiver. Les pièges jaunes ne sont pas un outil de décision de traitement. C’est l’observation très régulière, à la parcelle, de l’état du colza entre les stades cotylédons et 3 feuilles qui guide le raisonnement. Observer au crépuscule, ou mieux, dans l'obscurité si activité d'altises il y a.

En cas de besoin, les traitements se réalisent sur un colza n’ayant pas atteint le stade 3 feuilles étalées. Au-delà, le colza supporte généralement les morsures d’altises. Cette année particulièrement, il faudra tenir compte éventuellement des autres insectes défoliateurs (petites altises, larves de tenthrèdes) qui ont déjà commencé à brouter les premières feuilles, mais aussi de l'hétérogénéité des stades au sein d'une même parcelle.

Dégâts d'altises sur colza Identifier les morsures récentes et anciennes d'altises sur colza (©Terres Inovia) Seuil indicatif de nuisibilité : 8 pieds sur 10 avec présence de morsures, sans dépasser le ¼ de la surface végétative détruite.

Plus que le seuil, la vitesse d’accumulation des dégâts et la vitesse de croissance de la culture sont les critères à prendre en considération, quasiment au jour le jour pour bien appréhender le risque. Seul un suivi hebdomadaire permet de bien discerner les morsures anciennes et récentes.

>>> Retrouvez plus d'informations sur la pression altises dans votre région avec l'écho des plaines

Surtout pas d’affolement, évitez les traitements inconsidérés !

Dans un contexte de résistance des altises d’hiver aux pyréthrinoïdes, la lutte insecticide contre les altises ne doit s’envisager que :

  • si la survie de la culture est incontestablement menacée, du stade cotylédons jusqu’à 3 feuilles étalées du colza ;
  • à partir d’un raisonnement à la parcelle (observation minutieuse de l’évolution des dégâts) ;
  • si les insectes sont suffisamment actifs et nombreux (rappel : insecte à activité nocturne) ;
  • si la culture pousse moins vite qu’elle n’est dévorée ;
  • en respectant les précautions et règles d’usage des insecticides (volume d’eau…).

Quel(s) produit(s) en cas de besoin  ?

Si une intervention s’avère nécessaire contre les altises adultes et pour réduire la pression de sélection d’individus résistants aux pyréthrinoïdes, les alternatives recommandées sont :

  • Boravi WG 1.0 kg/ha (phosmet) à incorporer dans une eau acide, 2 applications max/an. Attention, produit non mélangeable avec toute autre substance active.
  • Si Boravi n’est pas disponible, utiliser de préférence Daskor 440 / Patton M 0,625 l/ha (chlorpyriphos méthyl + cyperméthrine, 1 application max/an)
Pour s’assurer que les insecticides soient bien mélangeables avec les régulateurs et herbicides, vous pouvez consulter l'outil de Terres Inovia :  Mélanges de produits phytosanitaires

Bon à savoir ! L’ altise d’hiver est active surtout dans les premières heures qui suivent la tombée de la nuit. C’est pourquoi l’application en soirée est à privilégier avec un volume de bouillie d’au moins 150 à 200 l/ha.

Pas d'amalgame ! L’insecticide appliqué au moment du pic d’activité des adultes n’est pas recommandé pour lutter contre les infestations larvaires ultérieures. En cas de morsures ou de présence d’altises non préjudiciable pour le colza (stade > B3), un tel traitement « d’assurance » ou « de nettoyage » est à proscrire. Il existe des moyens de lutte directe contre les larves d’altises.

Minimiser le risque grosse altise par une implantation optimale du colza
La grosse altise fait parler d'elle ces dernières années. L' implantation du colza joue un rôle primordial dans la gestion du risque de ce ravageur. Une bonne croissance du colza à l'automne (levée rapide, bonne dynamique de développement) conduit à une sensibilité plus faible voire nulle face aux ravageurs, notamment la grosse altise, grâce à l'évitement ou à une compensation des dégâts. Il est néanmoins nécessaire de suivre la présence de la grosse altise (cuvette jaune) surtout dans le cas de levées difficiles et tardives où le colza peut être mis en péril.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo de Terres Inovia. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous