; Estimations des surfaces de cultures d'hiver Agreste au 1er décembre 2021

Campagne 2021/2022 La sole de colza d'hiver repasse au dessus du million d'hectares

Terre-net Média

Avec des données au 1er décembre, Agreste livre ses premières prévisions de surfaces pour les cultures d'hiver de cette campagne 2021/2022. Estimée à 1,1 million d'ha, la sole de colza d'hiver marquerait ainsi une hausse de 12,1 % sur un an. De son côté, le blé tendre d'hiver enregistre un léger repli de ses surfaces (- 0,6 %).

ColzaAgreste partage ses premières estimations de surfaces pour la campagne 2021/2022. (©Terre-net Média)

Pour cette campagne 2021/2022, la sole de colza d'hiver est estimée à 1,1 million d'hectares, indique Agreste, service statistique du ministère de l'agriculture, d'après les données recueillies au 1er décembre 2021.

Les surfaces de colza enregistreraient alors une hausse de 12,1 % sur un an : soit + 121 000 ha par rapport à 2021, « année pour laquelle la sole était particulièrement faible ». 

« Ces premières prévisions sont le reflet de conditions météorologiques, qui, malgré la présence de limaces dans la majorité des régions, ont assuré la bonne levée des parcelles », précise Agreste

Évolution des surfaces de colza d'hiver 2022 par rapport à 2021, selon les régions.Toutes les régions françaises voient leur sole de colza 2022 augmenter sur un an, excepté les régions Bretagne et Provence-Alpes-Côte d'Azur. (©Agreste)

Cela reste toutefois inférieur de 11,3 % par rapport à la moyenne 2017-2021 (1 242 milliers d'ha) : 

Léger repli des semis de blé et hausse pour l'orge

Du côté des céréales d'hiver, le service statistique du ministère de l'agriculture évalue la sole totale française à « 6,85 millions d'ha (Mha), en léger repli par rapport à 2021 (6,88 Mha) et en hausse par rapport à la moyenne 2017-2021 ».

Il détaille : en blé tendre d'hiver, les surfaces sont estimées à 4,92 Mha, « en légère diminution sur un an (- 0,6 %) mais en augmentation par rapport à la moyenne 2017-2021 (+2,7 %) ».

Evolution des surfaces de blé tendre d'hiver 2022 par rapport à 2021, selon les régions.Evolution des surfaces de blé tendre d'hiver 2022 par rapport à 2021, selon les régions. (©Agreste)

La sole de blé dur d’hiver diminuerait de 5 000 ha (- 1,8 %) par rapport à 2021 et de 11 000 ha (- 3,9 %) par rapport à la moyenne quinquennale. Cette baisse est visible notamment en Centre-Val-de-Loire, les surfaces augmentent au contraire en Occitanie et en Paca. 

Estimée à 1,23 ha, la sole d'orges d'hiver se montre supérieure à celle de 2021 (1,20 Mha) mais inférieure à la moyenne 2017-2021 (1,27 Mha).

Evolution des surfaces d'orges d'hiver 2022, par rapport à 2021, selon les régions.Evolution des surfaces d'orges d'hiver 2022, par rapport à 2021, selon les régions. (©Agreste)

Les surfaces d’avoine, de seigle et de triticale sont en baisse par rapport 2021, « respectivement de 4,5 %, de 7,1 % et de 4,1 %. Elles restent toutefois en nette augmentation par rapport à la moyenne 2017-2021 : + 3,1 % pour celles d’avoine, + 31,0 % pour celles de seigle et + 8,0 % pour celles de triticale ». 

Ces données se vérifient-elles chez vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média