Paroles de lecteurs Face à l'agribashing, la colère monte dans les campagnes

Terre-net Média

La stigmatisation croissante des produits phytosanitaires en France exaspère de plus en plus les lecteurs de Terre-net. Les arrêtés anti-phytos pris par plusieurs maires ces derniers mois et la volonté du gouvernement d'instaurer des zones de non traitement ont été les gouttes qui ont fait déborder le vase. Les agriculteurs n'en peuvent plus de cet agribashing incessant. Ils se sentent décriés et humiliés de toute part, sans soutien aucun même de l'État. Outre leurs craintes quant à l'avenir de la profession, ils se demandent jusqu'où ces tensions et attaques peuvent aller.

paroles de lecteurs arretes municipaux anti phytos znt C'est « la chasse aux sorcières comme dans les années 50 aux États-Unis sous McCarthy » sauf que les sorcières ne sont pas des communistes mais des agriculteurs !, lance Bouillon. (©Fotolia // Création Terre-net Média) 

Olmer : « (...) Ras-le-bol de travailler dans des conditions pareilles !!! »

Bouillon : « (...) Demain, à cause des médias, on fera la chasse aux "sorcières agriculteurs" qui auront le malheur d'utiliser des phytos, comme au temps du Maccarthysme dans les années 50 aux États-Unis pour les personnes soupçonnées d'être communistes !! Quant à Élise Lucet, qui fait pisser les stars pour détecter du glyphosate, elle ferait mieux d'essayer de trouver de la cocaïne... »

agri énervé : «  Marre en effet de tous ces charlots qui veulent nous donner des leçons et même des ordres ! Et pas question qu'un journaleux bobo vienne dans mon champ ou ma ferme pour faire un pseudo reportage !! (...) » 

« Quel avenir pour les paysans ? »

Terminé : « (...) Le monde agricole est dans une grande impasse sans aucun mais absolument aucun soutien de son propre pays. Quel avenir reste-t-il aux paysans ? Continuer dans cette ambiance ? Quitter le métier d'agriculteur en silence en perdant tout ? Péter un câble ? Se suicider ? Il est urgent, très urgent d'agir, pour défendre notre agriculture et respecter les agriculteurs comme il se doit. Ces derniers attendent autre chose que des divisions à n'en plus finir qui ne mènent nulle part. Ils ne pètent pas les plombs, ils sont surtout non écoutés et humiliés... »

Jean : « Ce ne sont pas les exploitants agricoles qui font n'importe quoi mais l'ensemble de la société ! »

L'esclave laitier : « C'est vrai qu'on est verni entre les vegans talibans, les gens qui ne veulent plus voir de pulvé et nos politiques qui autorisent l'importation de produits agricoles qu'on ne veut pas produire chez nous car bourrés de soja ou d'OGM par exemple !! »

Montée de la violence

Lucide : « Je vois sur les réseaux sociaux des posts d'une violence inouïe envers les agris et les phytos. Je pense que les agris vont subir de plus en plus d'attaques physiques et envers leurs biens ! »

steph72 : « Ça va finir en guerre civile !! Les gens deviennent intolérants à tous niveaux ! »

Innocent : « Honte à tous ceux qui nous insultent car nous sommes en tracteur sur la route de leurs vacances ! À tous ceux qui viennent dans nos fermes pour chercher s'il n'y a pas matière à (je l'ai vécu cet été et les gendarmes ont mis du temps à arriver). À tous ceux qui passent leur temps à chercher comment ils vont pouvoir faire du tort à leur voisin paysan ! (...) »

Lire également la tribune du président de la FDSEA d'Ille-et-Vilaine :
Arrêté anti-phytos à Langouët − « La dictature des fantasmes »

Aucun soutien politique

titian : « Honte aussi aux politiques de tous bords, qui n'ont de cesse de dresser les gens les uns contre les autres ! Trouver des boucs émissaires a toujours été bien pratique pour masquer ses propres faiblesses. Et c'est si facile de s'attaquer à une minorité en voie de disparition !! Vu leur importance vitale dans toute société, puisque ce sont eux qui la nourrisse, le réveil sera douloureux pour bon nombre de citoyens !!! »

Jean : « Honte en effet à tous ceux qui dénigrent l'agriculture française. Déjà que dans beaucoup de communes, il ne reste plus d'agriculteurs !! Continuons comme ça et notre pays sera bien triste... »

steph72 : « (...) Une société qui rejette son agriculture est vouée à sa perte... »

erick28 : « La survie de notre profession est en jeu !! Alors il faudrait peut-être se secouer un peu et passer à l'offensive. L'attaque n'est-elle pas la meilleure défense ? Au fait, les mots "non" et "stop" existent dans la langue française ! »

Et sur Facebook, l'article sous lequel ces commentaires ont été postés, a suscité une centaine de réactions. En voici un extrait  :

post facebook agribashing anti phytos zones de non traitement (©Page Facebook de Terre-net)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous