Paroles de lecteurs Phytos : pas de zone non traitée mais un mur autour des maisons !

Terre-net Média

La tribune de Cédric Henry, président de la FDSEA d'Ille-et-Vilaine, dans laquelle il qualifiait de « dictature des fantasmes » l'interdiction du maire de Langouët d'épandre des produits phytosanitaires près des habitations, a suscité une centaine de commentaires sur Terre-net en seulement une semaine ! Certains lecteurs proposent plutôt de construire des murs végétaux, qu'on laisse pousser naturellement sans aucun entretien, ou carrément en béton pour isoler plus efficacement « des traitements, des poussières des moissons, des bruits des machines agricoles et des critiques des contestataires » !

paroles de lecteurs traitements phytos autour des maisons «  Combien de parcelles ainsi amputées d'une bonne partie de leur surface ? Quel intérêt alors à continuer de les exploiter ? », se demande PàgraT. (©Fotolia // Création Terre-net Média) 

PàgraT  : « En fait, il n'existe qu'une seule solution crédible ! C'est la haie bien épaisse et haute de plusieurs mètres en limite des voisins. Elle seule peut filtrer les effluves des traitements, les poussières des moissons, les bruits des machines agricoles et les critiques des contestataires ! En plus, elle ne fait pas de distinction entre le bio et le conventionnel. Elle n'a pas besoin non plus de l'accord du voisin si elle se situe à plus de 2 m de la limite de propriété. Et surtout, elle bouche la vue sur les champs aux allergiques à l'agriculture et aux paysans. Une limite à 100 ou 150 m des habitations n'a aucun sens, vu tout l'habitat diffus sur le territoire. Combien de parcelles ainsi amputées d'une bonne partie de leur surface ? Quel intérêt alors à continuer de les exploiter ? Et à laisser se développer des chardons et autres mauvaises herbes envahissantes, qui demanderont plus de traitement pour les contenir hors de la zone ?! »

eric17 : « Non, pas de haie mais plutôt un bon mur en agglo, très haut et bien sale. On va quand même pas en plus mettre de la verdure à la porte de nos détracteurs ! »

« Pas de haie, mais un bon mur en agglo, bien haut »

Pipo : « Exactement, mais le mur, on le met pas à 150 m mais à la limite du champ, car si on leur donne 1 mm, ils prennent 10 m. On le fera suffisamment haut pour que les quads, motos et autre 4x4 ne puissent plus rouler dans les cultures ! Je pensais rajouter du barbelé pour ne plus retrouver dans mes parcelles toutes sortes de choses : canettes, sachets plastiques, etc. (...) »

titian  : « Encore du travail bénévole, volontaire mais qui risque de devenir obligatoire. Non PàgraT, quand va-t-on arrêter de se laisser piétiner sans vergogne ? (...) L'entretien sera encore pour notre pomme, je présume, y compris côté riverain. Le mieux, selon moi, c'est le ré-ensauvagement bien crasseux, d'autant qu'il est écologique, favorable à la biodiversité et résilient. Des ronces de 3 m de haut et 20 m de large pour aller jusqu'au bout du raisonnement et ne pas émettre de CO2 avec le taille-haie, au ras des pavillons, c'est sympa ! »

PàgraT : « Si on prend l'exemple d'une habitation isolée, pour une ZNT à 100 m, ce sont 3 ha en cercle et pour 150 m, 7 ha. Et si vous ne les entretenez pas, vous perdez vos primes et probablement la location de toutes les terres faisant partie du bail. Pour répondre à Pipo et eric17, oui, il faut construire des murs en limite de propriété, mais végétaux. Et surtout faire financer la totalité de l'implantation par les collectivités. Il faut aussi faire changer la loi pour que l'entretien de chaque côté soit à la charge du riverain. (...) Il faut aussi que ces murs végétaux soient prévus qu'à chaque nouvelle construction de lotissement. (...) Il s'agit de renvoyer la responsabilité sur la société, sinon nous ne nous en sortirons jamais ! »

« Aussi pollué de l'autre côté de la ZNT  ! »

Pipo  : « Non, non, pas de mur végétal mais un bon vieux mur en béton armé comme dans une prison de haute sécurité. Faut bien que les bobos qui viennent nous prendre la tête à la campagne ne soient pas trop dépaysés ! Et ce n'est pas une haie qui les empêchera de jeter leurs déchets dans les champs. Je propose également, si les écolos représentent 10 % de la population, de leur laisser 10 % du territoire pour qu'ils produisent eux-mêmes leur nourriture, sans aucun échange commercial avec l'extérieur de ces zones. On verra qui survivra... »

Titian : « Le comble, c'est que de l'autre côté de la zone non traitée, dans les jardins et les maisons, c'est aussi pollué de pesticides ! »

agri retraite : « Qu'on commence par interdire les maisons à moins de 150 m des champs !! La terre aux paysans et les écolos bobos en ville avec les citadins pollueurs ! Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées... »

Voir également ce Paroles de lecteurs : Les agriculteurs ne paieront pas la dépollution des cours d'eau

Grochat : « À quand l'interdiction des routes à moins de 150 m de nos terres ?! »

« Élise Lucet peut se présenter aux municipales ! »

Pipo : « On pourrait se servir des ZNT pour épandre les boues de station d'épuration. On nous a toujours dit que c'est un formidable engrais ! »

Olmer : « Au contraire, vu toutes les contraintes qu'on nous impose, il faudrait arrêter d'en épandre sur les terres agricoles ! »

Yp42 : « C'est tout simplement un arrêté nul et incohérent. Ce maire a-t-il interdit les produits ménagers dangereux dans les foyers de son village ? Et les insecticides sur les animaux domestiques que les gamins aiment bien câliner ? Et la circulation des véhicules dans sa commune ? Puisqu'il a l'air si fort, qu'il dise aux médecins quels médicaments ils doivent prescrire, aux grandes surfaces quels produits ménagers elles doivent vendre... »

Steph72 : « Les maires, qui veulent imposer une ZNT de 150 m, devraient au minimum indemniser les agriculteurs ! »

eric17 : « En tout cas, Élise Lucet peut se présenter aux élections municipales dans cette commune !! »

Sur Facebook (extraits des posts) :

post facebook traitements phytos pres des maisons (©Page Facebook de Terre-net) 

Et Twitter :


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous