[Paroles de lecteurs] Rapport du Sénat L'agriculture française n'est plus compétitive depuis déjà longtemps !

Terre-net Média

Les lecteurs de Terre-net sont encore plus alarmistes que le Sénat. L'institution prévoit un déficit commercial agricole pour notre pays à partir de 2023 alors que beaucoup d'entre vous estiment que l'agriculture française est au fond du trou depuis des années ! Une situation que la plupart d'entre vous pensent irréversible d'autant qu'elle semble préoccuper ni la population française, ni les médias, ni les politiques.

paroles de lecteurs chargement de ble dans bateau (©Terre-net Média) 

Drd : « Ce rapport du Sénat sur la perte de compétitivité de l'agriculture française est pertinent mais il risque malheureusement de tomber aux oubliettes comme beaucoup d'autres... »

bgenin : « Tout est dit. Il y a 25 ans environ, j'assistais à une conférence sur l'arboriculture française. L'intervenant nous a vivement conseillé d'installer nos enfants en Pologne ou en Roumanie. Ce monsieur a copieusement été sifflé par nos "grands" responsables syndicaux (...) ! »

Révolte : « Juste pour rappeler que l'agriculture française est déjà bien mal en point, l'État et la région Hauts-de-France financent une ligne de train frigorifique du sud de l'Espagne jusqu'aux Pays-Bas pour desservir la France. Pour moi, ce n'est pas pour exporter des produits agricoles français... »

« Ce n'est pas une surprise ! »

drous : « Le déficit commercial de l'agriculture française n'est pas une surprise mais aucun syndicat agricole ne réagit. À croire qu'on doit tous crever... »

The germs : « Cela fait déjà plusieurs mois que de nombreux agris, sur ce site et ailleurs, alertent sur cette situation. Le plus dingue, c'est que des éléments de ce rapport reprennent mot pour mots certains de "nos" commentaires... (...) »

Plus de bio, la fausse bonne solution ?

sdiln : « Il serait indispensable de compléter ce rapport par une analyse prospective de l'agriculture dans 10 ans, par exemple en tenant compte de l'essor du bio avec comme équation fondamentale que le bio augure d'importantes baisses de rendement. En raisonnant par l'absurde, passer à 50 % de produits bio produits et consommés nécessiterait 100 % de la SAU française en agriculture biologique, 50 % d'aliments bio importés et 0 exportation ! (...) Adieu sécurité alimentaire, un sacré changement de paradigme... »

vd : « Ce n'est pas avec 100 % d'agriculture bio comme le veut Jadot que les Français vont manger et surtout exporter ! (...) Être dépendant des autres pays est dangereux, l'arme alimentaire est terrible ! La France était et doit redevenir un grand pays agricole (...) mais vu le programme de Macron sur l'environnement, c'est foutu !! L'enterrement de l'agriculture française aura lieu en 2023 et celui de la France en 2040 si nous ne mettons pas un coup de botte au c... de tous ces écolos gauchos et médias qui vivent confortablement dans leur bulle !!! »

Voir aussi le Paroles de lecteurs, paru la semaine dernière : Pas tous en bio !

steph18 : « Essayons d'être un peu optimistes. Il y aura peut-être un retour en arrière lorsque les gens ouvriront leur frigo ou iront au supermarché et que l'un et l'autre seront vides. Qu'un pays comme la France ne soit plus en mesure d'assurer la souveraineté alimentaire de ses citoyens est un désastre ! (...) Dépendre de pays au climat politique instable est très dangereux... »

Plutôt des prix corrects !

Olmer : « Révoltons-nous, les agriculteurs ne vivent plus de leur métier, alors qu'ils nourrissent la population française ! On veut des prix corrects et qu'on nous foute un peu la paix !! »

Pipo : « Depuis le temps que je le dis, tous les problèmes de l'agriculture viennent, directement ou indirectement, des prix agricoles qui sont triplement trop bas !! »

Patrice Brachet : « On sent le ras-le-bol partout ! Les consommateurs exigent de la qualité mais ne veulent pas payer ou n'ont pas les moyens. (...) »

« L'agriculture française est morte »
et « tout le monde s'en fout ! »

Olo : « 40 ans que l'agriculture en prend plein la g... !! Et tout le monde s'en fout !!! La vitesse à laquelle les paysans disparaissent est dramatique. Les politiques sont responsables de cette situation ! La malbouffe et l'agribashing déversé par les médias aussi ! Tous ces irresponsables ont conduit au résultat observé par le Sénat ! Quant à l'avenir de l'alimentation des Français, il sera à l'image de la société d'aujourd'hui !!! Jouer avec la nourriture comme avec la bourse n'a aucun sens et va à l'encontre des intérêts vitaux du pays. Copions les Américains, dont la moitié sont obèses à cause des OGM et des hormones ! Vive la France !! »

Lire également le billet d'humeur d'Hervé Pillaud : « L’égoïsme ordinaire d’une écologie à consommer »

The germs : « (...) C'est trop tard ! L'année 2019 est déjà fichue, donc 2023... (...) Et on n'a pas encore eu les premières effets du retrait de certains pesticides, comme les néonicotinoïdes. Rajoutez à cela les déboires de certaines filières comme la betterave sucrière. (...) Saupoudrez le tout avec le manque de main-d’œuvre et le challenge perdu d'avance du renouvellement des générations d'agriculteurs et vous obtenez la situation catastrophique prévue par le Sénat pour la décennie qui vient. La transition écologique, on va la sentir passer ! »

déjàmort : « L'agriculture est bel et bien morte. Il suffit de regarder dans les campagnes, les paysans n'arrivent plus à faire face ! (...) On est arrivé au bout du système. La norme aujourd'hui, c'est d'être à deux sur 400 ha avec des robots pour traire les vaches pendant qu'on est sur le tracteur du matin au soir (...) La seule solution serait de redescendre à 60 ha par UTH avec du pâturage. Mais, ce n'est pas possible, il y a des crédits à rembourser donc il n'y a pas le choix, il faut produire même à perte... (...) »

Terminé : « Moi, je suis déjà éliminé. Après mon salarié, c'est moi qui pointe au chômage. Une ferme de moins qui ne produit plus (...) ! Les citadins ne vont pas trouver la nourriture sur les trottoirs alors ils viendront supplier les derniers bouseux qui restent pour leur donner à manger... »

vd : « On se demande ce que veulent les Français : manger ou se promener dans la campagne comme dans un zoo en regardant les derniers agris qui subsistent encore ? Ah ces urbains qui parlent de la campagne et de la nature qu'ils traversent à tout allure dans leur SUV ou leur TGV, leur smartphone à la main regardant des vidéos de L214 et pleurant sur le sort d'un porc, et qui portent plainte si le coq chante le matin ou si une vache bouse dans une rue du village ! » 

Et sur Facebook, l'article a été partagé 167 fois depuis la page de Terre-net. Voici aussi quelques réactions qui ont été postées :

post facebook deficit commecial agriculture francaise (©Page Facebook de Terre-net)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous