Campagne 2020/2021 Les surfaces de céréales d'hiver en hausse de 11 % sur un an

Terre-net Média

Selon les estimations d'Agreste au 1er décembre 2020, les surfaces de céréales d'hiver augmenteraient de 11 % en 2021, par rapport à la campagne passée. Elles tourneraient autour de 6,6 millions d'hectares, « ne rattrapant que partiellement l’importante baisse de l’an dernier ». Concernant le colza d'hiver, les surfaces restent à un niveau faible, à 1,12 Mha : + 1,0 % sur un an et - 17,1 % par rapport à 2016-2020.

A

greste a publié, le 8 décembre dernier, ses estimations de surfaces en cultures d'hiver, d'après des données du 1er décembre 2020. Pour les céréales d'hiver, ces premières prévisions traduisent « une remontée des surfaces par rapport à l'an dernier, marqué par d'importantes intempéries au moment des semis, mais sont situées en dessous de la moyenne quinquennale », indique le service statistique du ministère de l'agriculture. 

Sole de blé tendre : + 12, 4 % sur un an 

En blé tendre d'hiver, la sole est estimée à 4,7 millions d'hectares, soit une augmentation de 12,4 % sur un an, mais une baisse de 1,9 % par rapport à la moyenne 2016-2020. Un sondage publié sur Terre-net entre le 24 novembre et le 1er décembre 2020 indique également que la surface consacrée au blé tendre augmente pour 40,4 % des agriculteurs votants, comparée à la campagne précédente. 

N.B. : Les résultats de ce sondage sont indicatifs (l’échantillon n’a pas été redressé).

Du côté du blé dur, « les surfaces augmentent aussi sur un an 0,24 Mha (+ 8,8 %), niveau proche de 2019, mais mais très en deçà de la moyenne 2016-2020 (0,31 Mha). La sole d’orges d’hiver augmente sur un an de 6,6 % en 2021 mais reste inférieure de 5,7 % à la moyenne 2016-2020. Par rapport à 2020, seule la sole de seigle est en baisse (- 6,1 %), mais en forte hausse par rapport à la moyenne sur cinq ans ; celles d'avoine et de triticale augmentent respectivement de 20,2 % et 11,0 % ».

« Quasi-stabilité des surfaces de colza d'hiver »

Agreste estime à 1,12 Mha la sole de colza d’hiver, soit une très légère hausse de 1,0 % sur un an mais un recul de 17,1 % par rapport à la moyenne 2016-2020.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous