; Rappels sur les fondamentaux d'un colza robuste

Semis de colza 2022 Des leviers à actionner avant et au semis pour obtenir un colza robuste

Terre-net Média

Pour Terres Inovia, le concept de "colza robuste" reste un pivot de la réussite de la culture face aux contraintes climatiques, à la menace des ravageurs d'automne et au retrait des solutions insecticides... Parmi les fondamentaux rappelés par les équipes de l'institut technique dans un webinaire du 23 juin dernier : l'anticipation ! (Article publié initialement le 29/06/2022)

Colza associéParmi les leviers régulièrement cités pour obtenir un colza robuste, l'association avec des légumineuses. (©Michael Geloen/Terres Inovia)

« Obtenir un colza robuste permet d’exprimer le potentiel de rendement de la culture, tout en réduisant ses besoins en intrants. [...] Pour cela, pas de recette miracle ! Tout va dépendre des conditions... », précise Stéphane Cadoux, chargé d'études systèmes de culture chez  Terres Inovia. 

Mais il existe quelques repères à avoir en tête. Le premier « déjà bien entré dans l'inconscient collectif est d'être prêt à semer tôt », nous rappelle Matthieu Abella. L'ingénieur développement de l'institut technique ne donne « pas de date précise. On cherche surtout à semer le colza dans les meilleures conditions possibles et donc à être prêt pour déclencher l'opération avant une pluie annoncée ». 

Atteindre le stade 4 feuilles avant le 20 septembre 

« L'objectif : atteindre le stade 4 feuilles avant le 20 septembre, pour que les colzas dépassent leur stade de sensibilité aux altises adultes avant le pic d'arrivée de ces insectes à l'automne. Ce qui revient à viser une levée des colzas au 31 août environ », ajoute Stéphane Cadoux. 

Autre état-clé d'un colza robuste : «  favoriser une croissance dynamique de la culture pour atténuer les dégâts de larves d'insectes à l'automne. Pour cela, on cherche à arriver à 1,5 kg/m² de biomasse en entrée d'hiver. En dessous de 1 kg/m², on peut avoir de très forts dégâts... Ce repère n'est toutefois pas suffisant, met en garde l'expert technique. Il faut aussi prendre en compte le nombre de pieds/m², afin de vérifier qu'on dispose de pieds vigoureux. 3e objectif alors : 60 g de biomasse/plante en entrée hiver ».

Quand on cherche une croissance dynamique et continue du colza, peut se poser la question du risque d'élongation. Pour l'expert, « même si la menace des insectes d'automne est beaucoup plus préjudiciable, il convient d'y faire attention. Et cela va se jouer surtout sur le choix variétal et la densité de semis ».

Assurer la nutrition azotée du colza

Lors du webinaire, Luc Champolivier attire aussi l'attention des agriculteurs sur la nutrition azotée de la culture, toujours dans le but d'une croissance continue. « 15 essais réalisés par Terres Inovia et ses partenaires cette campagne ont permis de mettre un gain moyen de biomasse de 550 g/m² à l'entrée de l'hiver grâce à un apport de 30 u d'N minéral au semis comparé à un témoin sans apport. » « Ce gain se traduit également par une réduction de la dose d'azote à apporter au printemps en moyenne de 28 kg N/ha. Ainsi la dose totale d'azote apportée sur l'ensemble du cycle n'est pas à augmenter », souligne l'expert. 

Autre levier non négligeable : l'association du colza avec des légumineuses gélives. « S'il n'a pas été démontré de transfert direct d'azote des légumineuses au colza à l'automne, il existe un réel bénéfice pour l'enracinement et donc pour la nutrition azotée des plantes. »

Luc Champolivier avance aussi les bénéfices de la rotation. Des essais ont, par exemple, montré un gain de 15 u d'N absorbé en moyenne à l'automne par le colza après un précédent pois, comparé à un précédent blé : 87 kg N/ha contre 72 kgN/ha (8 essais entre 2008 et 2010 suivis à l'époque par le Cetiom et les chambres d'agriculture de la Mayenne, de la Moselle, de la Nièvre et de l'Yonne).

À noter aussi : « le colza est une espèce très exigeante en phosphore. Ce qui signifie que le rendement est très sensible à une carence en phosphore. Et les besoins sont importants dès le début de cycle, [...] même si la phase de plus forte absorption au niveau des parties aériennes se situe au printemps ». Attention, une carence n'est pas facile à identifier visuellement.

Anticiper l'implantation de la culture

Ingénieur développement de Terres Inovia, Mickael Geolen rappelle, de son côté, les enjeux de la préparation du sol avant le semis. « Il ne doit pas y avoir d'obstacle à l'enracinement du colza sur les 20 premiers centimètres du sol. » Souvent cités par l'institut technique, l'expert met en avant alors l'utilité d'un test bêche ou d'un mini-profil 3D dans la culture précédente pour évaluer la structure du sol et optimiser le travail du sol derrière. 

Si cela est nécessaire, mieux vaut préparer les sols le plus tôt possible après la moisson du précédent, de façon à conserver au maximum la fraîcheur. À retenir : « 2 mm d’eau sont nécessaires pour ré-humecter 1 cm de sol ».

Il convient aussi d'observer le sol régulièrement en période de semis, afin d'adapter la profondeur de semis en fonction des conditions de l'année, précise Matthieu Abella. « En conditions optimales d'humidité du sol, semer à 2 cm. Si le sol est sec sur 3-4 cm et frais en dessous, semer jusqu'à 4 cm maximum. » Enfin, dans le cas d'un sol sec sur 5 cm et plus, l'expert recommande de « semer à 2 cm dès lors qu'une pluie significative (10 mm) est annoncée. Et rouler  en sols argileux est aussi très important pour conserver la fraîcheur ». 

En cas de semis direct, Mickael Geolen attire notre vigilance sur « la gestion de la paille notamment qui peut gêner le contact sol-graine et être un abri pour les limaces notamment ». Parmi les solutions évoquées, « l'exportation des pailles, l'utilisation d'un semoir à dents ou bien l'équipement de chasse-paille pour les semoirs à disques, l'utilisation du strip-till (intérêt avec un semoir monograine) ou bien encore la modification de la hauteur de coupe de la paille et le broyage ensuite... ».

> Pour plus de détails, retrouvez le replay complet de ce webinaire (cliquez sur le curseur pour lancer la lecture) : 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média