; Articles écrits par : Laure Sauvage

Articles écrits par : Laure Sauvage


Laure Sauvage

Passionnée par les sciences et l’écriture, passée par Arras, Dijon, Madagascar puis le Centre-Val de Loire, je suis devenue journaliste agricole en 2011 au sortir de mes études d’agronomie. J’ai travaillé pendant neuf ans pour l’hebdo agricole régional Horizons, d’abord comme journaliste de terrain en Loir-et-Cher puis comme responsable des éditions numériques du journal. L’occasion de confirmer mon attrait pour l’agriculture et la ruralité ! Et me voici depuis la mi-juin 2021 journaliste marchés à Terre-net et Web-agri, pour lesquels je couvre l’actualité des marchés et de l’économie agricoles.

Retrouvez Laure Sauvage sur les réseaux sociaux :

Guerre en Ukraine Les principaux impacts sur le secteur agricole

Les principaux impacts sur le secteur agricole
Déclenchée le 24 février par le président russe Vladimir Poutine, l’invasion de l’Ukraine perturbe fortement le secteur agricole compte tenu du poids majeur à l’export des deux pays, et du rôle de la Russie dans la production d’engrais et d’énergie, engendrant des répercussions à tous les niveaux…

Marché des oléagineux Vers un record de la production mondiale de soja

Vers un record de la production mondiale de soja
Dans ses projections pour la campagne de commercialisation 2022/23, le Conseil international des céréales (CIC) prévoit pour le soja une production mondiale record et des échanges dynamiques. Les perspectives de marché pour les céréales et les oléagineux seront au cœur des débats lors de la conférence 2022 du...

Engrais azotés Vers une stabilisation du marché de l’urée ?

Vers une stabilisation du marché de l’urée ?
Les cours de l'urée sont en décrue, après des niveaux très hauts atteints au mois de mars. Mais la reprise de la demande européenne et la faiblesse de la parité eurodollar pourraient tendre à nouveau le marché. Les suites du récent appel d'offres de l'Inde sont observées avec attention, et pourraient mener se...

L'info marché du jour Les maïs brésiliens souffrent

Les maïs brésiliens souffrent
Au Brésil aussi, la sécheresse inquiète. Le mois d'avril a été particulièrement peu pluvieux sur les maïs safrinha du Mato Grosso, entamant leur potentiel. Conséquence probable : les disponibilités en maïs brésiliens sur le marché mondial seront moins élevées qu'escompté pour 2022/23.