Pomme de terre - Marché à Terme

     

    ÉchéanceCours de clôture
    04-201932,10 €/q

    Dernière mise à jour : 21/01/2019 00:00:00 | Devise : euro (€/q)

    Cours de compensation

    Analyse quotidienne

    Nous vous proposons toutefois l'analyse de la semaine du 09/01/2019

    Cette variété emblématique a gagné 100 €/t durant les dernières deux à trois semaines pour se rehausser à 250 €/t tandis que d’autres variétés comme Fontane et Challenger ont dû se contenter de 50 €/t de mieux. Ces deux dernières variétés sont désormais cotées autour de 300 €/t. Le marché à terme EEX s’est limité à une hausse d’environ 20 €/t pour atteindre 326 €/t hier, mardi 8 janvier 2019. Toujours durant les fêtes, l'organisation de producteurs européens NEPG estime à 24,3 millions de tonnes le rendement de la récolte passée de pommes de terre dans l'UE5. C'est 18% de moins que l'an dernier (29,6 millions de tonnes) et 7,9% de moins que la moyenne sur 5 ans (26,5 millions de tonnes). L’organisation a ensuite estimé le rendement aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni entre 23,5 et 24 millions de tonnes sur la base de ses propres essais. En novembre, les estimations finales des Pays-Bas, de la Belgique, de la France et de l'Allemagne étaient connues. Pour ces 4 pays, le rendement a été ajusté à 20 millions de tonnes. Cela n'incluait pas le Royaume-Uni, car ils annoncent toujours le produit à la fin de l'année. Le Royaume-Uni a enfin annoncé son estimation de production soit 4,2 millions de tonnes. C’est la plus petite récolte depuis 2012. Le Royaume-Uni avait une récolte tardive de pommes de terre et, comme partout en Europe, la culture souffrait de la sécheresse. Les récents sondages effectués auprès des membres du NEPG montrent qu'il y a beaucoup moins de pommes de terre en stock que la normale. Le NEPG s'attend à ce que le marché reste à un niveau élevé et stable au cours de la nouvelle année. Les transformateurs ont présenté les premiers contrats pour la saison de culture 2019, qui reflètent la situation actuelle du marché. En d'autres termes, les prix contractuels sont à un niveau supérieur, selon NEPG.

    Autres Cotations

    Actualité Marchés à Terme