Pomme de terre - Marché à Terme

     

    ÉchéanceCours de clôture
    04-201930,60 €/q

    Dernière mise à jour : 19/09/2018 00:00:00 | Devise : euro (€/q)

    Cours de compensation

    Analyse quotidienne

    Nous vous proposons toutefois l'analyse de la semaine du 12/09/2018

    Il n'y a qu'au Portugal, en Grèce et en Hongrie où on trouve des rendements plus élevés que la moyenne des années précédentes. Avec 35 t/ha, le rendement devrait être particulièrement faible en Allemagne. Seules les années 1994 et 1995 ont été pires. Sauf incident, il n'y aurait que 8,75 millions de tonnes de pommes de terre au total. Par rapport à l’année précédente, la baisse des rendements s’élèverait à 25%. En Belgique, où il n'y a pourtant bien moins de surfaces irriguées qu’en RFA d'irrigation la baisse ne serait que de 12%. La réduction prévue pour la France en raison de la forte proportion de zones irriguées se situe à 6%. Cela vaut également pour les Pays-Bas, où une baisse des rendements de 7,4% est attendue par rapport à 2017. Au Royaume-Uni, au maximum 50 pour cent de la superficie consacrée à la pomme de terre est irriguée et seulement 6% devraient manquer par rapport aux rendements en 2017. Pour le reste de l'UE, le service de prévision confirme les rendements moyens en Italie, en Espagne et dans les pays baltes, ainsi que les pertes de rendement en Scandinavie et dans les zones humides de Roumanie et de Bulgarie. La récolte de la Pologne est également estimée être sensiblement plus faible. Le marché à terme a clôturé mardi soir à 315 €/t avril 2019.

    Autres Cotations

    Actualité Marchés à Terme