Marché du colza

Tendance des prix

1 mois
Colza

Colza (prix en €/t)

Récolte: 2018

Place Cotation Variation
Rouen Rendu 357€/t +1€/t
Moselle Fob 364€/t +1€/t

Analyse quotidienne du 19/04/2019

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 12/04/2019 :

Solidité

Malgré la contraction du complexe soja, le colza est resté stable.

Le colza a une nouvelle fois résisté à la baisse généralisée du complexe oléagineux hier soir. La baisse des surfaces européennes est en effet désormais accompagnée d’attaque d’insecte dans une bonne partie de la France, ce qui réduit d’autant plus les perspectives de production cette année. La floraison en mer Noire présente également des signes inquiétants

Le complexe soja a à l’inverse poursuivi son mouvement descendant après l’annonce de ventes hebdomadaires américaines décevantes. À 270 kt, ces dernières ratent largement le consensus (situé entre 800 kt et 1,15 Mt). Les perspectives de production sud-américaines sont en outre de plus en plus hautes. AgRural a ainsi relevé de 1,17 Mt son estimation de récolte brésilienne à 114,6 Mt, tandis que le Rosario Grain Exchange a rehaussé la moisson argentine de 2 Mt à 56 Mt.

À Chicago, sur le rapprochée, la fève de soja a reculé de 5,75 c$/bu à 909,50 c$/bu, tandis que le tourteau a abandonné 2,90 $/t pour conclure la séance à 310,90 $/t. De son côté, l'huile s'est relâchée de 0,08 c$/lb à 29,30 c$/lb. Sur Euronext, le colza à échéance mai 2019 s'est maintenu à 360,75 €/t, le contrat à terme août 2019 a diminué de 1 €/t à 364 €/t.

Analyse hebdomadaire

Yo-yo

Poussés par ses fondamentaux, le colza a initié une jolie reprise avant de céder sous la pression du canola canadien.

Les prix du colza ont connu une semaine mitigée, avec de jolis gains suivis d’une correction à la baisse importante. Le marché européen est dynamisé par une bonne demande intérieure. Les craintes de production sur la prochaine campagne apportent également de la fermeté à la tendance. Le climat sec a en effet entraîné une baisse des surfaces à l’automne, et ce déficit hydrique, toujours présent, handicap désormais le développement des cultures.

Un épisode de gelées a par ailleurs touché certaines surfaces durant le week-end, ce qui a pu encore davantage réduire le potentiel de production nord-européen. Ces éléments favorables à une remontée des prix sont toutefois compensés par la chute continue des prix du canola canadien.

En raison du conflit commercial qui oppose le pays nord-américain à la Chine, les exports nationaux ont dégringolé ces dernières semaines.

                                                                                                                

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet