Marché du colza

Tendance des prix

1 mois
Colza

Colza (prix en €/t)

Récolte : 2021

PlaceÉchéanceCotationVariation
Rouen Rendu juil. - août 512€/t -2€/t
Moselle Fob juil. - août 512€/t -2€/t

Récolte : 2020

PlaceÉchéanceCotationVariation
Moselle Fob juin - juil. 545€/t -5€/t
Rouen Rendu juin - juil. 545€/t -5€/t

Analyse quotidienne du 16/06/2021

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 09/06/2021 :

Entre pluies et prises de bénéfices

L'arrivée de pluies sur les zones de production canadiennes de canola et des prévisions encourageantes dans la Corn Belt ont renvoyé l'ensemble du complexe oléagineux à la baisse.

Les prix du colza ont fortement décroché mercredi soir dans le sillage du canola canadien et de l’huile de soja US. Des précipitations notables traversent en effet actuellement une bonne partie des cultures canadiennes et nord-américaines et viennent ainsi soulager les cultures de canola actuellement en déficit hydrique.

Les cartes météos affichent en outre désormais des pluies significatives ces prochains jours dans la Corn Belt, ce qui devrait améliorer les conditions de culture des sojas US. Le complexe oléagineux a par ailleurs subi de lourdes prises de bénéfices après sa récente flambée, notamment l’huile de soja américaine qui est venu toucher un nouveau record historique en début de semaine !

Analyse hebdomadaire

Les huiles tirent à la baisse

La chute de l'huile de colza et du palme malaisien entraîne le colza à la baisse malgré une tension sur le marché communautaire.

Le colza européen a dévissé cette semaine dans le sillage de l’huile de soja et du palme malaisien. L’arrivée de précipitations sur une large partie de la Corn Belt et des prévisions météos encourageantes sur la fin du mois de juin ont en effet apaisé de nombreuses craintes outre-Atlantique et ont ainsi renvoyé le complexe soja dans le rouge. L’administration Biden envisage en outre d’assouplir les mandats d’incorporation en 2022, ce qui viendrait de fait réduire l’utilisation d’huile végétale dans la fabrication de biocarburants outre-Atlantique.

Le canola canadien a également essuyé d’importantes pertes sur la dernière quinzaine, en réaction aux pluies qui ont balayé l’ensemble des zones de production du pays. En Europe aussi, les conditions climatiques restent très encourageantes et promettent, pour le moment, d’excellents rendements. La fédération des coopératives allemandes (DRV) a d’ailleurs relevé son estimation de récolte nationale à 3,67 Mt, en progression de 150 kt par rapport à l’an dernier.

La situation sur le marché européen reste cependant très tendue avec des disponibilités ancienne récolte réduites et une forte demande des triturateurs. Outre des affaires sur le marché intérieur, des bateaux à destination du Royaume-Uni sont notamment rapportés dans le marché. Malgré des conditions climatiques favorables, le potentiel de production français est par ailleurs limité par des surfaces au plus bas depuis deux décennies (989 kha) !

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet