Marché du colza

Tendance des prix

1 mois
Colza

Colza (prix en €/t)

Récolte : 2020

PlaceÉchéanceCotationVariation
Rouen Rendu oct. - nov. 390€/t -4€/t
Moselle Fob oct. - nov. 391€/t -4€/t

Analyse quotidienne du 24/09/2020

Contenu réservé aux abonnés PRO

Accédez à tout Terre-net sans engagement pendant 7 jours

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 17/09/2020 :

Forte progression du colza

La demande chinoise et la reprise des cours du pétrole soutiennent les oléagineux

Les cours du colza ont progressé mercredi soir de 5,75 €/t sur Euronext à 393,25 €/t pour l’échéance novembre. Les oléagineux sont soutenus par la forte demande chinoise en soja pour des origines brésiliennes et américaines. Les exportateurs privés américains ont d’ailleurs annoncé le 16 septembre une nouvelle vente de 132 000 tonnes de soja vers la Chine, amenant le total des expéditions vers ce pays depuis les Etats-Unis à 327 000 tonnes sur la campagne d’exportation de soja 2020/2021 qui a commencé le 1er septembre.

La remontée des cours du pétrole participe aussi à cette embellie sur le marché des oléagineux. Enfin, les fonds restent très présents sur le soja et continuent à jouer la hausse pour le moment.

Analyse hebdomadaire

Toujours ferme

Le colza profite encore d'un regain du secteur oléagineux mais la seconde vague du covid-19 et l'accélération des ventes de tournesol en Ukraine apportent un risque baissier.

Les prix du colza européen sont rapidement remontés cette semaine au sein d’un marché des huiles toujours aussi ferme. Les très faibles récoltes européenne et ukrainienne cette année réduisent en effet drastiquement les disponibilités communautaires, tandis que la demande des triturateurs reste très présente. Le secteur des huiles connaît en outre un net regain en raison d’une rétention constatée en mer Noire.

Les farmers ukrainiens ont cependant accéléré leurs ventes de tournesol ces derniers jours ce qui risque d’apaiser la tension dans la région. Le secteur des biocarburants est en outre de nouveau sous pression avec l’évolution inquiétante du covid-19 en Europe de l’Ouest depuis plusieurs semaines. La Grande-Bretagne et l’Espagne ont d’ailleurs pris des mesures de confinement partiels qui pourraient rapidement faire chuter les consommations de carburants.

Le complexe soja, également moteur dans la récente remontée des prix du colza, connaît par ailleurs un ralentissement. Les récoltes débutent en effet dans de bonnes conditions dans la Corn Belt, tandis que des pluies favorables aux semis sont désormais attendues au Brésil.

Marius Garrigue

@MariusGarrigue

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet