Le décrochage des cours du brut entraine à nouveau le colza sous les 600 €/t.