; Cours de l'orge de printemps (prix et analyse)

Cotation de l'orge de printemps

Tendance des prix

1 mois
Orge brassicole

Orge brassicole (prix en €/t)

Sebastian, 11,5 % maxi. Récolte : 2022

PlaceÉchéanceCotationVariation
Creil Fob juil. - août 475€/t 0€/t

Sebastian, 11,5 % maxi. Récolte : 2021

PlaceÉchéanceCotationVariation
Moselle Fob juin - juil. 485€/t 0€/t

Analyse hebdomadaire

Faible demande et baisse des prix

Le manque d'intérêt acheteur fait reculer les cours des orges malgré des risques de production notable sur la prochaine moisson.

Le prix des orges a repris un mouvement de consolidation cette semaine sur le physique français, faite d’affaires notables. Les faibles disponibilités en ancienne récolte et le manque de compétitivité dans les rations limitent en effet les intérêts acheteurs actuellement. La demande portuaire est également très calme depuis plusieurs semaines. La décote du rendu Rouen face au blé Euronext s’est d’ailleurs très rapidement accentuée depuis la mi-mai.

La forte tension du complexe céréalier et les risques de production 2022 maintiennent toutefois une fermeté dans le marché. En conséquence du climat sec et chaud des dernières semaines, FranceAgriMer a d’ailleurs coupé de huit points ses notations de « bon à très bon », à 71 %, soit un retrait de quatre points par rapport à l’an dernier. Le taux d’orges de printemps « bon à très bon » a également été abaissé de sept points, à 69 %, ce qui représente une chute de quinze points sur un an !

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet