Cotation de l'orge de printemps

Tendance des prix

1 mois
Orge brassicole

Orge brassicole (prix en €/t)

Sebastian, 11,5 % maxi. Récolte: 2019

PlaceCotationVariation
Creil Fob 162€/t 0€/t
Moselle Fob 165€/t 0€/t

Analyse hebdomadaire

Forte décote face au blé

L'orge fourragère a de nouveau subi un repli mais profite désormais d'une bonne compétitivité dans les rations animales.

L’orge fourragère a de nouveau perdu du terrain cette semaine dans un marché plutôt calme en matière d’activité. Les fabricants d’aliment du bétail ont notamment réduit leurs achats ces dernières semaines. À noter tout de même, le regain de compétitivité de l’orge dans les rations animales suscitent de nouveau de l’intérêt depuis quelques jours.

La décote de l’orge rendu Rouen face au blé Euronext s’est d’ailleurs dégradée de 2,50 €/t cette semaine pour retomber à son plus faible niveau depuis le début de la campagne (-23,75 €/t). À l’international, les opportunités restent également réduites et se traduisent par un rythme de chargement ralenti dans les ports français.

Les inquiétudes concernant la prochaine campagne prennent cependant de l’ampleur. FranceAgriMer a d’ailleurs réduit d’un point ses notations « bonnes à très bonnes » d’orge d’hiver, à 74 %, soit deux points de moins que l’an dernier. Agreste estime par ailleurs les surfaces françaises à 1,25 Mha, soit un repli de 5,6 % par rapport à la moyenne cinq ans.  

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet