[Revue des réseaux] Premier bilan Hétérogène, un adjectif qui revient souvent pour qualifier cette moisson 2020...

Terre-net Média

Si la moisson se poursuit dans le nord et l'est de la France, elle est globalement bien avancée, voire terminée dans plusieurs régions. L'occasion de dresser un premier bilan de cette campagne 2020 côté céréales et colza. Ce que l'on peut en retenir à ce jour : des rendements mauvais à moyens, avec de très grands écarts, mais une qualité au rendez-vous.

Comme le précisait Pierre-Antoine Foreau, président et fondateur de Comparateur Agricole, en début de semaine, les rendements 2020 sont « globalement mauvais à moyens, avec quelques bonnes surprises, notamment pour les récoltes en cours dans le nord et l'est de la France ».  Mais ce qui ressort particulièrement cette année aussi, c'est le fait que les résultats soient très hétérogènes. « On a tendance à le dire chaque campagne, mais cette année, c’est encore plus vrai que d’habitude », note Laurent Vittoz, directeur général de Valfrance (coopérative dans l'Oise et la Seine-et-Marne).

Un constat relayé par de nombreux agriculteurs et autres acteurs agricoles, comme la Chambre d'agriculture d'Île-de-France, qui fait état d'une « forte hétérogénéité sur l'ensemble de la région » et d'une « diminution de rendements d'environ 10 % par rapport à la moyenne quinquennale ». Principales causes : « le mauvais enracinement des cultures dû à un hiver 2020 très humide et les coups de chaud en avril et mai », ajoute Pierre-Antoine Foreau.

24,7 % des agriculteurs dépassent les 70 q/h en orge d'hiver

En orge d'hiver, les récoltes sont finies dans la plupart des secteurs et les résultats sont majoritairement décevants, comme chez Maxime Ronceray et Philippe Lacote, tous les deux agriculteurs, respectivement en Mayenne et dans le Berry sud :

Au 1er juillet, Agreste annonçait un rendement moyen de 63 q/ha : soit - 11,1 % sur un an et - 3,6 % par rapport à 2015-2019. Une tendance validée par les données récoltées sur la carte interactive Moisson Live, qui estime, au 21 juillet, un rendement moyen de 61,04 q/ha. Et par un sondage Terre-net, où seuls 24,7 % des agriculteurs dépassent les 70 q/ha, contre plus de la moitié l'année dernière.

N.B. : Sondage réalisé sur Terre-net entre le 15 et le 22 juillet 2020. Les résultats de ce sondage sont à titre indicatif (l'échantillon n'a pas été redressé)

De bonnes surprises, d'autres à oublier...

En ce qui concerne le colza, « la récolte est extrêmement décevante, conformément à toutes les prévisions », pour l'Union des coopératives agricoles de l'Allier (Ucal). « Les rendements extrêmement faibles sont à mettre en parallèle avec les surfaces perdues à cause des maladies, des prédateurs et du gel… », explique-t-elle.

Retrouvez les estimations de rendement d'Agreste au 1er juillet : Colza > 30,3 q/ha, en retrait de 9 % par rapport à la moyenne 2015-2019

Dans le Loiret, les colzas n'ont pas été « très beaux » non plus, indique Gilles VK. Les cultures ont mal supporté « l'hiver très humide ». Il enregistre des résultats allant de 0 à 30 q/ha selon les endroits : « on devrait être à 20 q/ha de moyenne, ce qui n'est finalement pas mal vu les conditions météo de la campagne », relativise l'agriculteur.

Cliquez sur le curseur pour lancer la vidéo de Gilles VK.

Agriculteur dans l'Oise, Émeric Duchesne relève quelques déceptions aussi en colza, principalement à cause des insectes, mais observe tout de même « de très belles parcelles ». « C'est également le grand écart » du côté du blé : « on va de champs à 60 q/ha dans des terres un peu "matraquées" (après betteraves) dans la région du Valois à de très beaux scores, qui dépassent les trois chiffres, dans des cultures semées tôt et en bonnes terres ». Pour l'agriculteur, la moyenne reste « plutôt correcte ».

Cliquez sur le curseur pour découvrir le point info moisson de la coopérative Valfrance.

Là où la pluie a été présente au bon moment, le bilan est positif, comme l'indique Denis Vernet dans les Alpes de Haute-Provence :

Pour Éric Dugers, agriculteur dans le Gers, une campagne à vite « oublier », avec notamment « - 28 % de rendement en blé par rapport à la moyenne quinquennale et - 24 % en colza » :

... Mais la qualité au rendez-vous !

Si on peut déplorer cette forte hétérogénéité de rendements quasiment omni-présente cette année, la qualité des récoltes est aussi à remarquer ! « Des protéines qui se tiennent, des bons PS et calibrages », relève Laurent Vittoz pour la collecte Valfrance. « Vu la qualité des blés, vos baguettes seront excellentes », ajoute Antoine Thiebault, polyculteur-éleveur laitier dans l'Eure.

De très bons PS aussi signalés par la coopérative Noriap, basée dans la Somme et la Seine-Maritime :

 

Et chez vous ? Quel premier bilan de cette moisson 2020 ? N'hésitez pas à laisser un commentaire.
!!! Vous connaissez " Le quart d'heure agricole" ? C'est le podcast de Terre-net et de Web-agri ! Découvrez tout de suite le second épisode :
Moisson, marchés, météo... : « l'été sera chaud » ?

Vous pouvez aussi l'écouter sur votre plateforme préférée :  Deezer, Spotify, Youtube, Apple Podcasts, Google Podcasts, Castbox, Podcast Addict, Overcast, etc.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous