Stratégies culturales

L'actu de Terres Inovia Tour de plaine des cultures protéagineuses

Tour de plaine des cultures protéagineuses
Les pois et féveroles de printemps affichent un bon développement. Terres Inovia recommande toutefois d'être vigilant face aux pucerons et aux maladies. Du côté des pois d'hiver, il est important de bien différencier les symptômes de maladies, viroses et/ou dégâts liés au gel.

Maladies fongiques Un problème commun aux cultures et aux hommes

Un problème commun aux cultures et aux hommes
Avec l'apparition de résistance aux fongicides, les champignons représentent une véritable menace pour l'agriculture, l'alimentation et la santé humaine. Tous les acteurs doivent œuvrer ensemble pour limiter ce phénomène. Côté cultures, les agriculteurs sont vigilants et la recherche est active afin de trouve...

Écho des plaines Anticiper le risque sclérotinia sur colza

Anticiper le risque sclérotinia sur colza
Le risque sclérotinia sur colza, est à prendre en compte en préventif, au stade chute des pétales, en fonction de la parcelle et de l’année. Les conditions climatiques ne sont pas forcément favorables à la maladie, mais une partie des premiers kits pétales réalisés, s’est révélée positive. Côté insectes, les ...

L'actu d'Arvalis Des marquages foliaires inhabituels sur céréales

Des marquages foliaires inhabituels sur céréales
Depuis le début du mois d'avril, le feuillage des céréales, et tout particulièrement des orges, est fréquemment marqué par des taches aux formes et couleurs variées. Il est parfois difficile d’en déterminer l'origine. Voici quelques clés pour aider au diagnostic.

Écho des plaines Faible pression des maladies sur blé

Faible pression des maladies sur blé
Hormis quelques parcelles touchées par la rouille jaune, ou des secteurs avec présence de piétin-verse sur variétés sensibles, la pression des maladies sur blé est dans l’ensemble assez limitée jusqu’à présent cette année. C’est aussi le cas du sclérotinia sur colza. Jusqu’à maintenant, ce sont surtout les in...

Sondage Les semis de printemps avancent bien

Les semis de printemps avancent bien
D'après un sondage publié sur Terre-net entre le 26 mars et le 2 avril 2019, 42,1 % des agriculteurs n'ont pas encore commencé et 5 % se disent en retard. Ils sont 28,8 % à être dans les temps, 8,5 % en avance et 15,6 % ont même terminé.