Ravageurs

Tous les articles relatifs aux ravageurs des cultures : insectes, oiseaux, rongeurs, toute la faune nuisible de l'exploitation agricole.

Écho des plaines Les rouilles s’invitent en fin de cycle

Les rouilles s’invitent en fin de cycle
Alors que les récoltes approchent, la pression des pucerons sur épis a tendance à s’estomper. La septoriose se manifeste encore dans certaines régions, mais avec des répercussions limitées à ce stade du blé. Les rouilles font par contre leur apparition sur variétés sensibles, en particulier la rouille brune.

L'actu d'Arvalis Surveiller les pucerons des épis jusqu'au stade grain pâteux

Surveiller les pucerons des épis jusqu'au stade grain pâteux
(Article mis à jour, publié initialement le 12 juin 2018) Les pucerons des épis peuvent engendrer des pertes de rendement du blé si les conditions sont favorables à leur pullulation. L’observation est donc de mise pour surveiller les populations et traiter si nécessaire. Rappels de la biologie de ce ravageur ...

Écho des plaines Dans les parcelles de blé, apparition de la septoriose

Dans les parcelles de blé, apparition de la septoriose
Des symptômes de septoriose se manifestent dans les parcelles de blé, mais avec une pression très variable selon les régions, et les variétés. Comme pour la rouille jaune et la rouille brune, les variétés sensibles sont à surveiller en priorité. À noter quelques gels d’épis signalés en Bourgogne, Franche-Comt...

Écho des plaines Charançons des siliques, attention aux jeunes siliques

Charançons des siliques, attention aux jeunes siliques
Les charançons des siliques pondent leurs œufs ou se nourrissent en perforant les siliques les plus tendres du colza. Les cultures sont sensibles à leur présence, jusqu’au stade G4, soit tant qu’il dispose de siliques jeunes faciles à piquer. Selon les régions, risque sclérotinia et présence de pucerons cendr...

Écho des plaines Les maladies du feuillage désormais à surveiller sur blé

Les maladies du feuillage désormais à surveiller sur blé
Après le piétin-verse, ce sont les maladies du feuillage qu’il faut surveiller. Le temps froid le matin, chaud l’après-midi et surtout sec, est peu propice au développement des champignons. En colza, l’attention devra porter sur le risque sclérotinia si les conditions redeviennent humides, et aux charançons d...