Embargo russe

Embargo russe

La Russie a décidé début août 2014 un embargo d'un an sur les produits alimentaires européens en représailles aux sanctions qui la visent pour son soutien aux séparatistes ukrainiens. Cet embargo concerne le bœuf, le porc, la volaille, le poisson, le fromage, le lait, ainsi que les fruits et légumes.

Crise agricole Six mois supplémentaires pour l’embargo russe

Le conseil de l’Union européenne a décidé de proroger de six mois les sanctions économiques à l’égard de la Russie. Ces sanctions sont ainsi prolongées au 31 janvier 2017. Un report qui retarde un peu plus encore la levée de l’embargo russe qui pénalise les produits agricoles et agroalimentaires français.