; Volatilité

Volatilité

Articles relatifs à la volatilité des prix agricoles.

Prix du maïs La panique provoque des mouvements de prix extrêmes

La panique provoque des mouvements de prix extrêmes
Les cours du maïs ont subi une lourde pression baissière sur la dernière quinzaine. Outre les craintes liées aux risques de récession, le marché a accusé le coup face à l’avancée rapide des moissons sud-américaines et à une amélioration des conditions climatiques dans la Corn Belt, abandonnant ainsi la quasi-...

Prix des huiles Forte volatilité sur le marché des huiles

Forte volatilité sur le marché des huiles
Le marché des huiles a de nouveau subi une extrême volatilité ces dernières semaines. L’Indonésie a en effet provoqué une forte instabilité en coupant soudainement ses exports avant de les rétablir lors de la semaine du 23 mai. Des travailleurs indonésiens étaient par ailleurs attendus dans les plantations ma...

Macron réélu président La FNSEA attend un ministre connaisseur des sujets pour poursuivre les chantiers

La FNSEA attend un ministre connaisseur des sujets pour poursuivre les chantiers
Après s’être positionnée dans l’entre-deux-tours pour le candidat partageant la même « conviction européenne » qu’elle, la FNSEA prend désormais acte de la réélection d’Emmanuel Macron. Le syndicat souhaite désormais « un ministre connaisseur des sujets agricoles » à la tête d’un ministère de l’agriculture et...

Prix du colza Une volatilité ahurissante (et dangereuse)

Une volatilité ahurissante (et dangereuse)
Extrêmement volatil depuis des semaines, Euronext a connu ce mercredi 23 mars une séance particulièrement violente. Le colza à échéance mai 2022 a notamment attaqué le seuil historique des 1 000 €/t, avant de totalement s’effondrer de près de 80 €/t ! Le cours a ainsi connu une amplitude de près de 100 €/t en...

Marchés des céréales et oléagineux Des perspectives « haussières » pour les prix du blé et du colza en 2022

Des perspectives « haussières » pour les prix du blé et du colza en 2022
À l’issue du Paris Grain Day 2022, le rassemblement annuel d’experts des marchés organisé le 28 janvier dernier par Agritel, les spécialistes estiment que les perspectives du marché des matières premières agricoles – céréales et oléagineux en tête – sont « neutres à haussières » pour l’année 2022. Reprise éco...

Marchés La volatilité se poursuit

La volatilité se poursuivait mardi sur les marchés financiers après un début de semaine chaotique causé par les craintes d'un resserrement monétaire aux États-Unis et d'aggravation des tensions géopolitiques autour de l'Ukraine.

Hausse des cours des céréales La situation climatique au Brésil exacerbe une inquiétante volatilité des prix

La situation climatique au Brésil exacerbe une inquiétante volatilité des prix
La production brésilienne de maïs, issue essentiellement de la « Safrinha » - la deuxième récolte de la saison après le soja – est particulièrement incertaine cette année à causes d’aléas climatiques majeurs. De quoi alimenter, selon Agritel, une « inquiétante volatilité des prix » des céréales déjà exacerbée...

Prix des céréales et oléoprotéagineux Une tendance 2021 « légèrement haussière », selon les spécialistes des marchés

Une tendance 2021 « légèrement haussière », selon les spécialistes des marchés
Après deux journées d’échanges lors de la cinquième édition du Paris Grain Day, organisé par Agritel, près de 290 participants, spécialistes des marchés, ont rendu leur « consensus » : les perspectives 2021 sur les marchés des grains sont « légèrement haussières », en raison de trois tendances de fond : l’app...

Marché du blé Beaucoup d'incertitudes à la veille de la moisson

Beaucoup d'incertitudes à la veille de la moisson
Avec le niveau d’incertitude habituellement déjà élevé à cette période, faire des pronostics sur l’évolution des cours est encore plus périlleux cette année, a expliqué Matthieu Beyaert, responsable gestion des marchés à terme chez Noriap. À l’occasion d’un webinaire organisé par l’ISA Lille, l’expert a livré...

Pac Les instruments de stabilisation du revenu sont peu efficaces

Les instruments de stabilisation du revenu sont peu efficaces
D’après un récent rapport de la Cour des comptes européenne, les mesures destinées à protéger les revenus des agriculteurs contre les baisses de prix et les pertes de production n’ont pas atteint leurs objectifs. Les aides à l’assurance se sont notamment avérées « sans grand impact ».